Rodéo

Dans les forêts, sur les collines, au son du vent
Dans nos rêves, au quotidien depuis longtemps
J’y crois
Sous la pluie à l'automne finissant
Quand la nuit nous attrape, nous secoue, nous emmène, nous ramène
Même quand la cave est vide j’me surprends à y croire
C'est les fleurs qui bourgeonnent heureusement
Sur ta peau, dans tes traits, y’a mes mots
Dans tes yeux, y’a des flammes, des couteaux
Au galop, vers nos beaux jours au Sahara 
Des boomerangs, des jetés, des lassos
Notre amour comme une bombe
Des mustangs
Rodéo
En selle, vers les pays qu'on saura inventer
Tomber et toujours se relever
Tomber et continuer d’apprendre
Tomber fou, tomber fort, je suis flou, bon d'accord
J'aime les renards, la musique triste et les corbeaux,
Les gens bizarres, même les voyous, les escargots
J’suis dans le réel, je saisis l'instant
J’nique le virtuel au Colonel ou au Russe blanc
J’flotte dans les vents, dans l'atmosphère
J’balade mes yeux, j'aime les volcans et les piverts
Sur ta peau, dans tes traits, y’a mes mots
Dans tes yeux, y’a des flammes, des couteaux
Au galop, vers nos beaux jours au Sahara
Des boomerangs, des jetés, des lassos
Notre amour comme une bombe
Des mustangs
Rodéo
En selle, vers les pays qu'on saura inventer
Tomber et toujours se relever
Tomber et continuer d’apprendre
Tomber fou tomber fort plus vite qu'un météore
Y’a d’l'amour, ça pullule
T'es mon corps, ma crapule
Tenir le cap quelle que soit la météo
Des boomerangs, des jetés, des lassos
Notre amour comme une bombe
Des mustangs