Les jours tombent

Tout peut tomber un jour, des cerises, des amis 
Foudroyer les contours du périmètre établi, s'écraser, s'effondrer
Quand la vie nous rattrape elle nous prend par la main
Nous tabasse, nous matraque, nous injecte son venin
Valider son ticket
Pour l'autobus de l'enfer ou le train du malheur
Quelque soit la manière c'est ton tour c'est ton heure
De croire en cet amour et d'y croire tous les jours
C'est juste avant que tombe ton cœur au champs des pleurs

Tombent des corps, des batailles, des commémorations 
Tout ce décor c'est de la caille pour engraisser les cochons
Pour fêter des corps gisaient sur les trottoirs 
Tout le monde s'en fout tant qu'y à boire

Tombe dans un verre, une maladie
Tombe la colère et tombe la nuit
Tombent même des bras tombent même des pieds
Prends chaque instant comme une fusée
Pour exister 
Pour résister

Il arrive que des jours tombent

Tout peut tomber un jour, des cerises, des amis 
Foudroyer les contours du périmètre établi, s'écraser, s'effondrer
C'est dans la joie, dans les sourires
C'est dans l'effroi, dans l'avenir
Tout peut tomber un jour, des cerises, des amis 
Foudroyer les contours du périmètre établi, s'écraser, s'effondrer
Pour exister
Pour résister

Il arrive que des jours tombent