Citadelle

C'est sans nom sans ruelle
Qu'elle se cache au néant
Sous les pins nonpareil
Au son des mâts géants
Par nos vies par nos pleurs
on construit nos remparts
La magie des rêveurs
Voleurs des débris du hasard
Comme je l’aime passionnément
comme je l’aime dans sa folie
comme je l'aime elle me comprend
elle m'apaise et me nourrit

Comme je l'aime à chaque instant
comme je l 'aime même dans ses cris
comme je l'aime elle est mon sang

Dans cette tour de soleil
On croise figues chiens errants
C'est un cirque où le sommeil
n'a plus d'âge n'a plus de dents
On la trouve au sommet
d'un amour aiguisé
L'horizon feu follet
Du cagnard dénivelé
A porter du noir
Vivre dans le rouge
Écrire son histoire
Dessiner l'amour
C'est le sol qui tremble
De perles de beaux jours
La mêlée des légendes
Suspension en velours

Comme je l’aime passionnément
comme je l’aime dans sa folie
comme je l'aime elle me comprend
elle m'apaise et me nourrit

Comme je l'aime à chaque instant
comme je l 'aime même dans ses cris
comme je l'aime elle est mon sang
elle est la glaise elle est la nuit

Ma citadelle

protéger son donjon
creuser ses fondations
avancer

mettre du cœur à l'ouvrage
préparer le décollage
et voler