Arrache tes yeux

Arraches tes yeux.
Arraches tes dents.
Arraches tes cheveux et ton labeur.
Coeur d'artisan. 
Gant de velours lourdé pourtant. Tant et tant pour.
C'est des instants aux creux de nos vies. 
C'est des petites gens c'est des amis. 
Ami d'un soir. Soir de plaisir. T
Tiens dans le miroir y a mon sourire.
Car quand je chante c'est que je rigole. 
Des joies fugaces des imprévus.
Des moments de classe inaperçus.
La décadence danse dans les corps.
Corps et encore jamais voulu.
C'est l'éclectisme du bonheur.
Auréolé de tous nos pleurs.
Pleurs dans ta vie. Viscéralement. 
C'est l'utopie des bras ballants.
Car quand je chante et quand je rigole. 
C'est que j'me sens bien là dans ma peau. 
Je fabrique des mots à mon puzzle 
la tour de Pise du mikado. 
Chantes comme un coq. Et roule ta bille. 
Vis ton époque. Sors d'ta coquille. 
C'est marrée basse sur le passé. 
C'est pas à pas ta vérité. 
T'es revenu. Nu comme un vers. 
Vert comme les yeux. Les yeux de ton frère.
Début de la fin. Fin de la jachère.
Ma chère Mathilde y'a de quoi être fier. 
Car quand je chante et quand je rigole. 
C'est que j'me sens
bien là dans ma peau. 
Je fabrique des mots à mon puzzle
la tour de Pise.