Amer

Quand il est trop tôt 
je file à la dérive. 
Droit vers mon bateau
vers le roulis d'eaux vives. 
Je jette mon filet 
et je me laisse aller. 
Quand t'es marin tu sais. 
Tu vies pour crever. 
J'ai pêché du hareng. 
Et je m'en suis allé. 
Vers d'autres océans. 
Pêcher en liberté. 
En résumé ma vie 
c'est de flotter dans les airs
D'être sur pilotis
les deux bras dans la mer.
Quand il est trop tard. 
Que j'ai vendu mes bulots. 
Comme un vieux briscard.
La bière elle coule à flot.
On se raconte la vie. 
Toujours simplement.
 Quand t'habilles ici. 
Tu vis au gré du vent. 
J'ai fini mare basse. 
Et j'étais démâté. 
Le défaut de ma cuirasse. 
Est de vouloir trop aimer.
J'ai hissé la grand voile.
Et je m'en suis allé. 
Toucher les étoiles pour enfin s'amarrer. 
En résumé ma vie c'est de flotter dans les airs
D'être sur pilotis les deux bras. Dans la mer.